IMG_7485Quelques unes de mes pièces réalisées à base de sangles d’épicéa sont présentées sous le si joli Viaduc des Arts à Paris, tout près de la gare de Lyon…
C’est une reconnaissance de mon travail un peu particulier, différent de celui d’un fleuriste…Autour du végétal… Ici du bois, la partie “vivante” de l’arbre : le liber… C’est dans cette fine couche sous l’écorce rigide que circule la sève nourricière… que circule la Vie… J’aime à imaginer que je noue, découpe, enroule, colle ou troue un morceau noble d’un épicéa sans même lui faire mal ! ;-)

 IMG_6306

Les sangles d’épicéa sont “récoltées” dans mon Haut-Doubs natal par les …sangliers! Eh oui, c’est le nom que porte les personnes exerçant cette profession! C’est drôle… Il y a les écureuils aussi, ceux qui montent au sommet des plus hauts sapins et épicés afin d’en récolter les pives (= nom botanique et utilisé en montagne de façon courante pour désigner les fruits d’épicéa et de sapins mais ailleurs on appelle ça plus volontiers des pommes mais botaniquement parlant c’est donc faux !).